"Accepter de supporter indéfiniment le poids d’un crime qu’on n'a pas commis, porter injustement le qualificatif de « criminel de génocide » sans clamer son innocence est une entorse à la recherche de la vérité"

 
 

Dernières nouvelles

Pas d'article dans la liste.

 

A lire aussi ...

Faustin Twagiramungu: ce sont les auteurs de l'attentat du 6 avril 1994 qui ont planifié le génocide

 

Twagiramungu Faustin

Twagiramungu Faustin

Bruxelles, 25.04.2010 : Pour Faustin Twagiramungu, l'homme qui connait très bien Paul Kagame, les choses sont claires: ce sont les auteurs de l’attentat du 6 avril 1994 contre le président Habyarimana qui ont planifié le génocide rwandais.

Dr Rwamucyo Eugène : Faustin Twagiramungu, bonjour.

Faustin Twagiramungu :  Bonjour

R.E : Alors, il semblerait que vous avez témoigné à Arusha et que vous auriez nié la planification du génocide.

F.T : oui, oui.

R.E. : alors, quelle est votre position là-dessus ?

F.T : voilà: en très peu de mots, je suis allé à Arusha éfféctivement je faisais un témoignage en faveur d’un pasteur  Ntakirutimana Elizaphan. Et j’ai bien précisé que, les  hutu,  comme les experts le disent, les hutu n’ont pas planifié le génocide au Rwanda.

R.E : Et qui aurait alors planifié le génocide ?

F.T : écoutez, ceux qui ont planifié le génocide sont ceux qui ont assassiné le président Habyarimana puisque le  TPIR ( Le tribunal pénal international pour le Rwanda ) lui-même a démontré dernièrement que le hutus n’ont pas fait cette planification. Celui qui a assassiné le président Habyarimana, et comme son assassinat a effectivement  déclenché les génocide rwandais, ce sont eux qui sont responsable de tout le chaos, de tout le drame, de toute la tragédie, de tout le génocide au Rwanda.

R.E. : mais entre-temps on dit que c’est l’AKAZU qui l’a assassiné ?

F.T : écoutez, ça je pense qu’il le font tout simplement pour amuser la galerie ou alors faire la tristesse aux rwandais si je puis dire. Les hutus et l'AKAZU ne peuvent pas planifier…, notamment l’AKAZU ; arrêtons nous à l’AKAZU. Je ne vois pas comment Madame Habyarimana qui fait partie de l’AKAZU, peut réellement s’asseoir quelque part et planifier l’assassinat de son mari et de son cousin qui était le secrétaire particulier du Président, planifier l’assassinat du Président Burundais. Ce n’est pas possible quand même. Deuxièmement j’ajoute ceci: c’est que son frère qui était emprisonné à ARUSHA, a été relâché. Qu’il soit relâché pour le fond, qu’il soit relâché pour la forme, ça n’a pas beaucoup d’importance, mais de toutes façons, il est en liberté alors qu’il faisait partie de l’AKAZU.  Est-ce qu’il peut encore être arrêté ? La réponse est non. S’il ne peut pas être arrêté, je ne vois pas pourquoi on devrait continuellement  harceler sa sœur qui est madame Habyarimana.

www.rwamucyo.com, 27.04.2010

 


 

 

génocide rwandais - Paul Kagame - Designed by Alpha Studio - Avocats Bruxelles - Consultant Euphony