"Accepter de supporter indéfiniment le poids d’un crime qu’on n'a pas commis, porter injustement le qualificatif de « criminel de génocide » sans clamer son innocence est une entorse à la recherche de la vérité"

 
 

Dernières nouvelles

Pas d'article dans la liste.

 

A lire aussi ...

Libération de Bernard Ntaganda, 4 ans après

 

Nyanza, 04 mai 2014

Au Rwanda, l'opposant Bernard Ntaganda, condamné à quatre ans de prison, a été libéré mercredi après avoir purgé sa peine. Arrêté en 2010 après s'être déclaré candidat à la présidentielle, le fondateur du parti PS-Imberakuri avait été accusé d'atteinte à la sûreté de l'Etat, appel à la division ethnique et organisation d'une manifestation non autorisée. Interrogé par RFI à sa sortie de prison, Bernard Ntaganda a dit avoir été victime de mauvais traitements et de torture. Il se dit toujours convaincu que son emprisonnement était politique et dû à la volonté du pouvoir de le faire taire. Et l'opposant exprime sa détermination à poursuivre son combat politique et même à engager son mouvement dans la prochaine présidentielle.

Les rwandais ont largement commenté cette libération.

Ecouter Radio Itahuka à propose de Ntaganda

Entendre Bernard Ntaganda sur RFI

-------------------------

www.rwamucyo.com, 05.06.2014

 


 

 

génocide rwandais - Paul Kagame - Designed by Alpha Studio - Avocats Bruxelles - Consultant Euphony