"Accepter de supporter indéfiniment le poids d’un crime qu’on n'a pas commis, porter injustement le qualificatif de « criminel de génocide » sans clamer son innocence est une entorse à la recherche de la vérité"

 
 

Dernières nouvelles

Pas d'article dans la liste.

 

A lire aussi ...

François NGARUKIYINTWALI: Juste et intégre. RIP

 

François Ngarukiyintwali : 05.12.1940 – 05.12.2015.

L’ambassadeur François Ngarukiyintwali est décédé samedi 05.12.2015 au Royaume-Uni. Fils de Binanga Simon et Thérèse qui l’ont vu venir au monde le jeudi 05.12.1940, il est né et a grandi au Bukonya - Gatonde (région nord du Rwanda). Ses parents participèrent à la naissance et au développement de la paroisse de Janja.

Après ses études au collège du Saint-Esprit de Bujumbura et un graduat de sciences politiques à Liège, le jeune François Ngarukiyintwali a servi la république naissante du Rwanda et a mené toute sa carrière dans la diplomatie de son pays. Il fut notamment ministre des affaires Etrangères et de la Coopération de 1979-1989, puis ambassadeur du Rwanda en Belgique jusqu’en 1994. Il a ensuite vécu en exil au Mozambique avant  s’installer à Londres au Royaume Unie.

Il a aimé et épousé Catherine avec laquelle il a eu 5 enfants, 10 petits-enfants et ceux qui doivent encore venir lui succéder dans l’avenir.

Homme de grande valeur et de grand cœur, discret et bon diplomate, il a vécu au service de son pays et ses institutions.

«Jusqu’en 1994 : il était le plénipotentiaire de la République Rwandaise (aujourd’hui du Rwanda) au Royaume de Belgique, au Saint-Siège, etc. lorsque les rebelles du Front patriotique rwandais ont pris le pouvoir. Un diplomate du FPR qui sera posté à Bruxelles par la suite nous racontera que lors de la reprise de l’ambassade par le nouveau pouvoir, tout était en place : les meubles, les véhicules, le matériel informatique, rien n’avait disparu ou n’était endommagé. Toutes les factures avaient été payées, pas de coupure d’eau, ni d’électricité. Pas de dette non plus. Tout était en ordre comme M. Ngarukiyintwali l’avait laissé. Intègre jusqu’au bout et malgré tout » (NKB - Nouvelles de Kigali-Bruxelles).

Il « était un grand homme. On n'avait pas besoin de le fréquenter souvent pour qu'il vous marque par sa clairvoyance et sa gentillesse » (Patrick François ».

Qu'il repose en paix.

-------------------------

www.rwamucyo.com, 17.12.2015

 


 

 

génocide rwandais - Paul Kagame - Designed by Alpha Studio - Avocats Bruxelles - Consultant Euphony