"Accepter de supporter indéfiniment le poids d’un crime qu’on n'a pas commis, porter injustement le qualificatif de « criminel de génocide » sans clamer son innocence est une entorse à la recherche de la vérité"

 
 

Dernières nouvelles

Pas d'article dans la liste.

 

A lire aussi ...

IDAMANGE: au Rwanda, nous voulons la révolution

 

Kigali, Rwanda 16.02.2021: Idamange Iryamugwiza Yvonne sortira-t-elle vivante de sa première nuit de détention à la prison de Kicukiro? Verra-t-elle cette révolution dont elle vient de siffler le coup d'envoi?

Le pouvoir n'a pas pu supporté sa dernière sortie dans les médias sociaux (Youtube) le 15.02.2021 vers 13:00.

Elle a dans son dernier discours dénoncé:

1.      L'état rwandais, un état des criminels qui fait du génocide un fonds de commerce.  Elle demande à l'Etat à ne plus faire du mémorial du génocide une exposition d'ossements qui ont plus besoin de sépulture où les leurs peuvent se rendre en visite avec des fleurs pour s'y recueillir.

2.      Les abus du CNLG ‘Centre National de Lutte contre le génocide » devrait fermer, car il ne sert pas aux intérêts des rescapés du génocide. Les aides internationales arrivent sur fonds de commerce de l’Etat mais n’arrivent jamais dans les poches des rescapés. Le CNLG propage des contre-vérités et faire tuer les rescapés du génocide.

3.      Une longue liste des rescapés persécutés comme : Karasira, Idamange et Kizito Mihigo "kidnappé le 13/02, arrêté officiellement 15/02/2020 (sur recherche et visite de sa famille) et tué 17/02/2020 par la police criminelle".

4.      Ils (la clique au pouvoir) a tenté d’acheter mon silence par l’entremise du Ministre Bamporiki Edouard. Pour l’amour de la patrie, « je ne vais plus me taire », car nos cœurs ploient sous la tristesse : Rwagara a été tué par Mugisha qui était venu m'arrêter, ont été tués Makonini le chauffeur d’Immaculée patronne de Transparency, Assiel Kabera, Nyamata, Milimo, Rwamukamba torturé criblé de 2 balles, Mucyo, Kizito….

5.      Libérez le peuple, laissez les gens vivre en liberté, vous avez assez tué : Où est BAHATI ? Le buisson du chien va bruler désormais. Il y a quelques jours vous avez encore tué atrocement … Qu’avait fait Alexia Mupende pour être tuée ? Et la sœur du Général Fred Rwigema ? Et voici que vous avez achevé le Général Jaques Musemakweli.

6.      Les larmes des rwandais sont parvenus aux portes du ciel. C’est fini. Vous avez dépassé les lignes rouges en vous appuyant sur le CNLG qui n’est pas un arbre à ne pas grimper selon vous. Mais je l’ai fait car assez, c’est assez.

7.      Le Rwanda est un pays de moutons sans berger. Oui, car nous avons assez d’être gouverné par le cadavre de Paul Kagame. STOP de nous diriger par un cadavre.

8.      Général Kabarebe, arranges-toi pour vous débarrasser de votre cadavre. STOP, nous avons eu un président vivant, maintenant qu’il est mort, laissez-le partir en paix.

9.      Armée rwandaise, pas seulement Kabareba, faites quelques chose et laissez le peuple en paix. Police nationale, laissez le peuple en paix, faites quelque chose.

10.  Son épouse (Kagame Nyiramongi Jeanette) n’a pas voulu admettre que son mari est mort politiquement.

11.  Au gouvernement : « nous n’avons plus besoin d’un pays gouverné par des bandits. … S’il vous était donné de savoir ce qu’ils nous cachent, vous fuiriez tous ce pays. …. ».   

12.  Par l’entremise de Bamporiki Edouard, un certain Edouard Bamporiki (Ministre) est venu acheter mon silence et j’ai l’enregistrement. Je vais supporter toutes les tribulations car je sais que les mensonges ont détruit ce pays. Tu vas te taire, si tu ne la fermes pas, ils vont vous tuer » (Bamporiki). Le gouvernement et sa police répressive m’ont menacé de m’accuser de crimes d’idéologie génocidaire. Le 12/02/2021, « j’ai reçu l’ordre de ne plus continuer mon combat pour la vérité et la liberté sur ma chaine Youtube … J’ai fait profil bas et ai demandé l’autorisation de publier une émissions de prières. Et je savsis que j’étais surveillée.

13.  Je ne souhaite pas que les rwandais soient maintenus en esclavages par un Etat criminel. Si vous choisissez le servage, restez-y mais je ne serais pas votre complice.

14.  Je n’appelle personne à prendre les armes, mais armons-nous de nos bibles, de nos livres de chants, marchons vers le Village URUGWIRO ce 16/02/2021 et que ce pouvoir nous rende, vivant ou mort notre ami BAHATI et qu’ils nous montrent le président.

15.  Je vous l’ordonne, démissionnez, laissez le peuple se choisir ses dirigeants. Que tous les villes et villages se choisissent les dirigeants. Que ceux qui sont au pays comme à l’étranger, mobilisez-vous, indignez-vous. Que tous prennent part en cette révolution.   Réagissez, ne courbez pas l’échine. Mourrez dans la dignité. Je suis pas suicidaire, mais assez est assez dans ce pays. Je veux que ce peuple soit enfin libre. Si vous rester dans votre peur, rester esclaves de ces criminels.    

16.  Nous ne voulons que la révolution pacifique, pour une démocratie qui prône la liberté. … J’ai demis ce gouvernement fantoche qui tue et viole son peuple

17.  Je prends le risque de quitter mes enfants, je ne m’appartiens plus, j’appartiens au peuple qui a tant souffert (beaucoup d’émotion).

18.  A 9 :00, tous vers le village URUGWIRO, dans les provinces, au chef-lieu de leurs localités, et … dès que je quitte cette caméra, il se peut que la police criminelle vienne me chercher… mais ne baissez pas les bras. On m’a averti que que si je recommence je serais tuée. Je vous dis au revoir, je suis prête pour la ,prison et la mort.

19.  Mais seul Dieu est grand.

20.  La mort ne me fait pas peur.

21.  Je ne suis pas politicien ni celui qui appelle à la désobéissance mais à la lutte pour la liberté.

22.  Que Dieu vous bénisse. Amen.

 

-----------------------

@Rwamucyo.com, 16.02.2021

 


 

 

génocide rwandais - Paul Kagame - Designed by Alpha Studio - Avocats Bruxelles - Consultant Euphony